La formation professionnelle

Amener à un métier

Nous avons créé l’Institut de Formation Professionnelle PSE à Phnom-Penh car, seule, l’acquisition d’un métier qualifié permet, aux jeunes défavorisés, de s’intégrer dignement dans la société cambodgienne. Et dans ce pays où tout avait été détruit,  il n’y avait pas de formations valables.

L’Institut PSE accueille près de 1500 étudiants.

Trois écoles, dans les domaines de l’hôtellerie et du tourisme, de la gestion et de la vente et dans celui des métiers techniques, forment à de nombreux métiers, tous en adéquation avec les besoins du marché du travail au Cambodge.

Près de 100% des étudiants trouvent un emploi qualifié, une fois leur diplôme obtenu.

Reconnu officiellement par le Gouvernement Royal du Cambodge, l’Institut PSE délivre des diplômes agréés par le Ministère du Travail et de la Formation Professionnelle.


La meilleure formation possible

Nous voulons la meilleure formation pour les plus pauvres – pas de formation pauvre pour des pauvres -  parce  que nos jeunes n’ont que leurs compétences pour trouver un emploi.

Nous avons créé nos filières de formation avec le soutien de grandes références européennes qui continuent leur accompagnement par des missions régulières d’audit, de conseil et de formation de nos formateurs : Norauto pour la filière Mécanique Auto et Moto, l’ESSEC Business School pour notre filière "Bachelor" de l’Ecole de Gestion et Vente, plusieurs CFA  (*)  français pour les filières du Bâtiment, le Groupe Serge Comtesse pour notre filière Coiffure.

Chacune de nos écoles dispose d’un comité consultatif d’employeurs locaux, des employeurs qui font bénéficier nos équipes de leurs conseils et qui font part de leurs besoins pour orienter la pédagogie et assurer la meilleure adéquation possible entre les attentes du marché de l’emploi et les formations dispensées.

Philosophie de notre Formation Professionnelle

Toute notre organisation est dédiée à la réussite des jeunes et s’est développée en fonction des réalités du terrain, avec pragmatisme.

Nous prenons en charge des jeunes de familles extrêmement pauvres, dont les familles attendent qu'ils puissent gagner leur vie et les aider au plus vite. Mais le niveau général d’éducation des enfants est encore bas, malgré les progrès constatés grâce à nos actions de scolarisation. 

C’est pourquoi les classes préparatoires et passerelles de notre Institut offrent aux jeunes une préparation adaptée, avant l’intégration d’une filière professionnelle.

La formation en école de formation professionnelle est ensuite de deux ans – trois ans pour certaines filières -, avec des niveaux de certification intermédiaires, ce qui permet aux jeunes qui n’iraient pas au bout de leurs études, malgré nos efforts, de valoriser sur le marché du travail leur temps de formation.


Priorité à la pratique !

 

Toutes nos formations font une large part à la pratique et aux stages, afin que les étudiants soient opérationnels dès la fin de leur cursus: restaurant, hôtel et boutique d'application, atelier de mécanique auto-moto, salon de coiffure.

Les relations étroites que nous avons avec les entreprises locales, favorisent la multiplicité des exercices d’application, par exemple la réalisation d’études de marché et la participation à des opérations commerciales,  par nos étudiants de l’Ecole de gestion et vente.

 


Promouvoir le changement social

 

A l’Institut, nous formons aussi nos étudiants aux compétences personnelles et relationnelles attendues sur le marché du travail : attitude, éthique, aptitude au travail d’équipe, développement du leadership.

Nous promouvons le changement social au Cambodge en transmettant à ces jeunes nos valeurs d’engagement et de responsabilité sociale.  

 

Zoom sur les classes préparatoires et classes "passerelles"

Nos classes préparatoires offrent aux jeunes, à l’âge de 17ans, une année de « sas » entre la scolarité et la formation professionnelle. Ils y étudient, de façon intensive, le khmer, les mathématiques, l’anglais, y sont initiés à la connaissance de l’entreprise, découvrent les métiers et préparent leur orientation. 

Plus récemment, notre équipe pédagogique a élaboré, en collaboration avec le Ministère cambodgien de la Formation Professionnelle, de nouveaux manuels de “cours passerelle” pour l’enseignement des enfants de 14 /16 ans  en retard scolaire, afin de leur faciliter l’accès aux études en formation professionnelle.

Suivant leur âge et leur niveau scolaire, nous accueillons dans ces classes "passerelles" ceux qui en ont besoin.





Trois écoles, plus de 20 filières de métiers

 

 

 

 


Hôtellerie – Tourisme

 

L’Ecole offre 6 filières : 

► Cuisine et Pâtisserie
► Service de table
► Réception
► Service d’Étage / Buanderie
► Coiffure, Maquillage, Spa
► Guide Touristique

 Elle forme près de 400 étudiants.

 


Ecole de Gestion et Vente

Elle propose 5 filières, accessibles à différents niveaux d’études scolaires, menant à des métiers variés, dans l’entreprise et dans le commerce.

► Filière " Bachelor in Business Administration " (BBA) avec deux spécialisations :

♦ Vente et marketing
♦ Gestion et comptabilité

► Filière "Commerce de détail", équivalente à un BTS, développée en alternance

► Filière "Bac Pro ", avec deux spécialisations :

♦ Vente
♦ Gestion et comptabilité

L’Ecole accueille plus de 300 étudiants. 


Ecole des Métiers Techniques

 

L’Ecole regroupe nos formations dans :

►  les métiers de la mécanique auto et moto
► les métiers du bâtiment
► les métiers de l’audiovisuel avec le niveau Bachelor (Licence)

Elle forme plus de 200 étudiants.

 

 


Autres études supérieures

Tous nos jeunes ne s’orientent pas vers la formation professionnelle.

Grâce au succès du rattrapage scolaire, un nombre croissant d’entre eux, travailleurs et suffisamment jeunes, peuvent envisager des études supérieures après le baccalauréat.  Certains s’orientent vers notre Ecole de Gestion ou notre école de métiers de l'audiovisuel qui proposent des filières "Bachelor", d’autres vont à l’université suivre des formations reconnues ou bien, ils sont inscrits, par nos soins, dans des organismes de formation de qualité, créés par d’autres ONG.  Ils peuvent ainsi devenir médecins, juristes, ingénieurs, informaticiens…

Remonter