Au Cambodge : unis et solidaires autour des enfants et leurs familles

Les familles aidées par PSE, déjà très fragiles, sont fortement touchées par les conséquences de la crise actuelle.

Face au risque de propagation du virus, les écoles au Cambodge sont fermées depuis lundi 16 mars, jusqu'à mi-avril au moins. Notre Centre est donc, lui aussi, fermé. Les enfants et les jeunes de PSE doivent ainsi rester dans leurs familles. Il n'est malheureusement pas possible de mettre en place l'école à distance, pour la majorité de nos familles qui ne sont pas équipées. Les pensionnaires, protégés par PSE, et les jeunes porteurs de handicap de notre Foyer Source de Vie ont été confiés à des familles d'accueil ou à des membres de leur famille lorsque nous estimons que les conditions le permettent. 

Au Cambodge, l'économie est durement impactée, comme le secteur du tourisme par exemple. Notre équipe sociale reste mobilisée car nos familles, déjà si fragiles, sont durement impactées par cette crise. Les frontières avec les pays voisins se ferment, des pénuries de certaines denrées menacent déjà et les prix s'envolent. Même les petites activités effectuées par les parents pour survivre, et qui leur rapportaient déjà si peu, s'arrêtent. C'est pourquoi l'équipe sociale a agi rapidement pour aider les familles présentant les plus grandes urgences. Une distribution de biens de première nécessité a été organisée directement auprès des familles, nos assistants sociaux ayant pris le soin de respecter les mesures sanitaires nécessaires. 

Aujourd'hui, face aux incertitudes de l'évolution de la situation, nous restons en veille pour adapter notre support dans les jours et semaines qui viennent en fonction des besoins et urgences ainsi que de nos capacités, afin que le virus n'arrête pas l'aide aux plus pauvres !