Leakhéna, d'enfant de la décharge à directrice de PSE : Pour un Sourire d'Enfant

Leakhéna, d'enfant de la décharge à directrice de PSE

Après une enfance difficile, entre pauvreté et maltraitance, Leakhéna est aujourd'hui devenue directrice de PSE. 

« Il y a vingt ans, la décharge était un endroit terrible. La chaleur, les odeurs et les craintes ! A chaque instant, les camions pouvaient nous écraser. On commençait avec un sac à fouiller à côté des tas d'ordures, à essayer de trouver des plastiques et des petites choses que nous essayions de vendre dans la journée » se souvient Leakéhna. Aujourd'hui, la décharge a été fermée et déplacée à l'extérieur de Phnom Penh, la capitale cambodgienne, et la vie de Leakhéna a radicalement changé. 

« On ne se rendait plus compte que c'était difficile sur la décharge... C'est plus douloureux aujourd'hui car je m'aperçois que nous, les enfants chiffonniers, étions complètement à l'écart de la société » explique-t-elle, émue.

Leakhéna (à gauche) sur la décharge avec Christian des Pallières et une autre enfant chiffonnière

Christian et Marie-France des Pallières, les fondateurs de PSE, repèrent rapidement la petite fille, vive et espiègle, qui leur raconte, en khmer, des quantités de choses qu'ils ne comprennent pas. Alors Leakhéna apprend le français toute seule ! « J'écoutais ce que disaient Papy et Mamie, retenais les mots et les comparais dans d'autres phrases » se souvient-elle. En à peine quelques mois, elle comprend et parle le français ! Alors à seulement 10 ans, Leakhéna suit Christian partout : c'est son interprète et son assistante infirmière. 

Alors qu'elle n'a que 11 ans, elle crée ce qui deviendra le programme "Solidarité Enfants" : les pensionnaires accueillaient le weekend des enfants très pauvres, pas encore dans les programmes de PSE, pour les nourrir, leur donner une douche et leur faire passer quelques moments de joie et de jeux. Elle met également en place un programme d'artisanat avec des femmes en situation très précaire. 

Leakhéna en classe
Leakhéna en train de distribuer du matériel scolaire à deux enfants pris en charge par PSE

Après sa scolarité à PSE, Leakhéna suit une formation en management puis rejoint l'équipe des assistants sociaux de l'association après ses études. Rapidement, elle prend la tête de l'équipe de trente assistants sociaux. A son tour, Leakhéna lutte contre la misère qui, sans jamais reculer, prend de nouvelles formes aujourd'hui. 

Pendant deux ans, Leakhéna est directrice générale adjointe en charge des programmes, avant de devenir directrice générale de PSE depuis le 14 août 2021. 

Une réussite possible grâce au parrainage

Depuis le début de leurs actions au Cambodge, Christian et Marie-France des Pallières, les fondateurs de PSE, ont fait le choix de compter sur le parrainage pour assurer la pérennité des programmes de l'association. L'engagement que nous prenons auprès des enfants est fort : nous les menons de la misère à un métier !

La prise en charge globale que nous offrons aux enfants se fait sur la durée. Nous nous engageons jusqu'au bout et ne laissons aucun enfant au bord de la route. 

En savoir plus sur le parrainage