La mini-série "Vis tes rêves" : 5 portraits de vies changées ! : Pour un Sourire d'Enfant

La mini-série "Vis tes rêves" : 5 portraits de vies changées !

Cinq jeunes diplômés de PSE témoignent de leur vie changée grâce au soutien de l'association. 

En 25 ans, Pour un Sourire d'Enfant a sorti 12 000 enfants de la misère. Parmi eux, 5 500 sont déjà dans la vie active, avec un métier digne, qualifié et correctement rémunéré. C'est le cas de Phally, Daing, Thai, Sopath et Leakhéna, qui témoignent de leurs parcours hors du commun. 

Les épisodes de la mini-série (5 minutes chacun) sont à découvrir tous les dimanches à 18h du 17 octobre au 14 novembre sur nos comptes Facebook et YouTube (pas besoin de compte pour visionner les épisodes sur YouTube). 

Je regarde sur Facebook     Je regarde sur YouTube

Phally

Phally

Enfant, Phally travaillait sur la décharge avec ses soeurs. Grâce à sa rencontre avec Christian et Marie-France des Pallières, elle a pu aller à l’école et se former à la vente. Aujourd’hui, elle est responsable d’une boutique.

« PSE m’a tout apporté : une éducation, un diplôme, un travail. Aujourd’hui, mes soeurs et moi avons une bonne situation, nos parents seraient fiers de nous ! »

Le portrait de Phally est à découvrir le dimanche 17 octobre à 18h. 

Thai

Enfant, Thai a du abandonner l'école pour travailler et aider sa famille à gagner de l'argent. Grâce à Pour un Sourire d'Enfant, il a pu retourner à l'école et se former à un métier. 

Aujourd'hui manager d'une entreprise de moto, il a décidé de n'embaucher que des diplômés de PSE. « Je me souviens d'une phrase que Papy [Christian des Pallières, fondateur de l'association] disait : Si je vous aide, alors vous pouvez aussi aider les autres. Je n'oublierai jamais ses mot ! » 

Le portrait de Thai est à découvrir le dimanche 24 octobre à 18h. 

Thai
Daing

Daing

« Mon père a été traumatisé par la guerre. Ca l'a rendu très violent. Un jour, il a même tenté de me poignarder... »

Pris en charge par PSE en 2000, Daing a pu être nourri, soigné, aller à l'école et sa mère a également été aidée par l'association. Après des études en audiovisuel, il a passé quelques années comme professeur à l'école des métiers de l'audiovisuel de Pour un Sourire d'Enfant avant de participer au tournage de plusieurs films sélectionnés par des festivals internationaux. 

Le portrait de Daing est à découvrir le dimanche 31 octobre à 18h. 

Sophat

Sophat, ses trois soeurs et ses quatre frères ont grandi dans la pauvreté et la violence. Grâce à PSE, ils ont tous pu être scolarisés et formés à un métier. Aujourd’hui, Sophat est
boulanger. 

Les parents de Sophat ont aussi été accompagnés et ils aident, à leur tour, en accueillant chez eux certains de ceux qui sont en danger dans leur famille.

Le portrait de Sophat est à découvrir le dimanche 7 novembre à 18h. 

Sopath
Leakhéna

Leakhéna

« Il y a vingt ans, la décharge était un endroit terrible. La chaleur, les odeurs et la peur ! A chaque instant, les camions pouvaient nous écraser. »

Grâce à PSE, elle a pu aller à l’école, puis a rejoint l’équipe sociale de PSE pour aider les enfants à son tour. Aujourd’hui, elle vient d’être nommée directrice de PSE au Cambodge !

Le portrait de Leakhéna est à découvrir le dimanche 14 novembre à 18h. 

Les épisodes ont été tournés par notre école de cinéma de Phnom Penh. Cliquez ici pour en savoir plus sur cette formation professionnelle (page en anglais)

Une réussite possible grâce au parrainage

Phally, Daing, Thai, Sopath et Leakhéna ont tous été sauvés par le parrainage !

Depuis le début de leurs actions au Cambodge il y a 25 ans, Christian et Marie-France des Pallières, les fondateurs de PSE, ont fait le choix de compter sur le parrainage pour assurer la pérennité du suivi des enfants. L'engagement que nous prenons auprès des enfants est fort : nous les menons de la misère à un métier !

La prise en charge globale que nous offrons aux enfants se fait sur la durée. Nous nous engageons jusqu'au bout et ne laissons aucun enfant au bord de la route. 

En savoir plus sur le parrainage