Nos programmes pour soutenir les familles des enfants pris en charge | Pour un Sourire d'Enfant

Nos programmes pour soutenir les familles des enfants pris en charge

Chaque année, l'équipe sociale de PSE prend en charge plus de 3000 familles pour les aider à gagner en qualité de vie et en autonomie. 

Une journée avec Kosal Prak, directeur de l'équipe sociale de PSE

Une équipe sociale au coeur de l'action

L'équipe sociale, composée d'une trentaine d'assistants sociaux, identifie et gère les problèmes des familles, en étroites relations avec les autorités locales.

Ils rencontrent les familles sur leurs lieux de vie, mènent une enquête sociale afin de donner la priorité aux plus pauvres (niveau de revenu, endettement éventuel, état de santé, logement...) et aux cas les plus urgents (absence de parents, maltraitance, déscolarisation). Chaque assistant social fait un bilan de la situation au moins deux fois par an avec chacune des familles dont il a la charge. 

L'équipe sociale intervient régulièrement en soutien dans des cas d'urgences (inondation, incendie, maladie...). 

PSE prend en charge tous les enfants d'une même fratrie. La scolarisation des filles est ainsi facilitée. 

Sokunthea, assistante sociale, fait un bilan de la situation d'une famille
Sokunthea, assistante sociale, fait un bilan de la situation d'une famille
Un assistant social enquête sur la situation de trois petites filles
Un assistant social enquête sur la situation de trois petites filles
Un assistant social fait un bilan avec une mère et son fils
Un assistant social fait un bilan avec une mère et son fils

Des situations d'urgences rencontrées chaque jour par nos assistants sociaux

Protection contre les violences domestiques

L'équipe sociale est régulièrement confrontée à des situations de violence au sein des familles prises en charge par PSE. Elle cherche les meilleures solutions possibles pour les enfants : par exemple en prenant en charge les enfants, ou en soutenant financièrement les mamans qui souhaiteraient se séparer de leurs maris. 

Action de relogement ou de reconstruction

Vivant dans des petites maisons faites de tôle et de bois dans des zones inondables et où le risque d'incendie est élevé, nos familles ont régulièrement des problèmes avec leur lieu d'habitation. Ainsi, le service social fournit des aides financières d'urgence à ces familles pour qu'elle puisse par exemple réparer un toit qui menace de s'effondrer sur eux. 

Soutien financier ponctuel

L'équipe sociale peut également décider de fournir une aide financière d'urgence dans des situations particulièrement à risque. Par exemple quand un étudiant souhaite arrêter l'école pour travailler à la place d'un parent malade, PSE donne une aide financière pendant quelques mois afin que le jeune puisse continuer sa scolarité. 

Une petite fille reçoit du riz pour compenser son manque à gagner

Distribution de riz

Les familles sont si pauvres que nombre d’entre elles ont besoin pour survivre d’une compensation pour le manque à gagner qu’elles subissent en laissant leurs enfants venir étudier, au lieu de rapporter quelques riels en travaillant.

Nous donnons cette compensation en riz, distribuée chaque semaine. Toutes les familles bénéficiaires sont désignées par notre équipe sociale.

Nos centres de services communautaires

A Phnom-Penh et alentours ainsi que dans la région de Sihanoukville, nos 7 centres, les « paillotes » à l’origine, sont établis au cœur des quartiers et des villages. Ils nous permettent d’accompagner les enfants et leurs familles sur leur lieu de vie.

Les plus petits, de 3 à 6 ans, y sont accueillis par notre personnel en garderie. Ils y bénéficient d’un éveil éducatif et leurs mamans peuvent aller travailler.

Un accueil périscolaire (avant ou après l’école, par demi-journées au Cambodge) propose jeux, activités de lecture, sport, cours de soutien scolaire aux enfants.

Des réunions avec les parents y sont organisées avec pour thèmes l’éducation et la société : rôle des parents, hygiène, droits des enfants et des femmes…

Groupe d'enfants accueillis dans un de nos centres de services communautaires

Programme d'amélioration des conditions de vie des familles

Le projet "FLIP" - créé en 2011 en partenariat avec l'ONG italienne "We World" - permet aux parents de nos enfants d'augmenter leurs revenus et, ainsi, de limiter le travail des enfants et l'abandon scolaire. 

Entre 2011 et 2014, plus de 600 parents (la mère dans 80% des cas) ont reçu une formation de 3 à 6 mois en couture, nettoyage ou cuisine. Ils ont également été aidés pour trouver et garder un emploi décent. 

500 autres ont bénéficié d'une aide pour créer ou développer une micro-entreprise. 

Au total, plus de 3 000 enfants ont poursuivi leur scolarisation dans de bonnes conditions grâce à l'augmentation du revenu du leurs parents. 

Des parents de nos enfants en formation cuisine
Une couturière de l'atelier de couture de PSE en plein travail

L'atelier de couture

L’atelier emploie environ 30 femmes dont les enfants sont soutenus par PSE : cela leur garantit une rémunération "juste" (au-dessus de la moyenne du secteur) et de bonnes conditions de travail.

C'est également un lieu de formation où l’accent est mis sur l’apprentissage de compétences diverses : à l'avenir, ces mamans pourront ouvrir leur petit atelier si elles le souhaitent.

Elles produisent les uniformes des enfants ainsi que l'artisanat vendu dans les boutiques PSE à Phnom Penh et lors des manifestations organisées en France par les bénévoles.

L’objectif est d’améliorer leur revenu afin que leurs enfants aillent à l’école et suivent une scolarité normale.

L’atelier permet également à plus de 40 étudiants majeurs de PSE d'avoir un petit réseau pendant les week-ends pour aider leur famille.

Garantir un suivi complet et sur la durée des enfants grâce au parrainage

Le travail de PSE est indispensable : il permet aux enfants de grandir et de s'épanouir dans le meilleur environnement possible pour mener à bien leur scolarité et retrouver l'espoir d'un avenir digne. 

Les enfants sont suivi jusqu'à ce qu'ils sortent définitivement de la misère. En moyenne, ils restent donc dans les programmes de PSE pendant 10 ans. C’est pourquoi PSE a mis le système du parrainage : une garantie de pouvoir prendre charge les enfants jusqu’au bout de leur scolarité, jusqu’à ce qu’ils trouvent un métier qui leur permettra de vivre dignement.

Nous ne pouvons pas laisser d'enfants au bord du chemin !

En savoir plus sur le parrainage