Le parrainage pour aider les enfants les plus pauvres du Cambodge

Le parrainage pour aider les enfants les plus pauvres du Cambodge

Tous les enfants soutenus par Pour un Sourire d'Enfant sont issus des familles les plus pauvres du Cambodge, en Asie, et vivent dans des conditions particulièrement difficiles. Le parrainage est une véritable solution pour les sortir définitivement de la misère et les mener vers un métier et un avenir meilleur. 

Des enfants et leurs familles dans des situations catastrophiques

Les enfants pris en charge par Pour un Sourire d'Enfant font partie des familles très pauvres qui vivent dans des zones de grande misère ou "communautés", repoussées toujours plus loin en périphérie des grandes villes (Phnom Penh, Siem Reap). Elles vivent dans des petites baraques, faites de tôles, de chiffons et de bois, n'ayant la plupart du temps ni électricité ni eau courante, dans des environnements très dégradés et pollués. Lorsqu'ils le peuvent, les parents essaient de survivre de petites activités aux revenus très faibles et aléatoires : journaliers à tout faire sur les chantiers de construction, vendeurs de rues, et encore quelques chiffonniers. Cela ne leur permet tout de même pas de faire face durablement à l'augmentation du coût de la vie. 

Si le taux de scolarisation en école primaire a progressé au Cambodge, les décrochges sont nombreux au collège et au lycée. La nécessité d'apporter un revenu à la famille, mais aussi l'attirance pour l'argent facile des lieux de drogue ou de prostitution, détournent les jeunes de la poursuite d'une scolarité. D'autre part, les cours ont lieu par demi-journées dans le système public, avec des classes fréquemment de 50 à 60 élèves. 

Une famille devant sa maison faite de tôles dans une communauté
Un petit garçon dans une communauté
Des maisons faites de tôles dans une communauté

La plupart de nos familles vivent sous le seuil de pauvreté - moins d'1,90$ par personne et par jour - tandis que d'autres sont juste au-dessus, dans une situation économique très vulnérable, à la merci du premier accident (maladie, dette, sécheresse ou inondation pour les cultivateurs...) qui les ferait basculer dans la grande pauvreté. 

Beaucoup de familles, confrontées à des situations catastrophiques, s'endettent, pour payer le loyer ou simplement pour manger. Mais les taux d'intérêts sont très élevés, parfois jusqu'à 20% par mois. Très vite, les familles se retrouvent dans des situations encore plus difficiles qu'avant leur emprunt et retombent dans la grande pauvreté.

Une famille en grande difficulté que PSE va aider

Une famille de 10 personnes dont les parents font des ménages et une grand-mère de 86 ans qui reste à la maison. Le garçon aîné a abandonné l’école en 4ème, depuis 3 ans, et est tombé dans la drogue. Les 3 filles de la maison, deux de 16 ans et une de 15 ans, respectivement en 2nde, 3ème et 4ème, doivent travailler à temps partiel en plus de leurs cours. Et il y a encore une petite de 12 ans, en CM2, un garçon de 6 ans en CP et une petite dernière de 2 ans qui est à la maison. Malgré les difficultés, c’est une famille qui s’efforce d’envoyer ses enfants à l’école mais les parents, qui n’ont pas eu la chance d’étudier, n’arrivent pas à subvenir aux besoins de la famille avec les petits métiers qui sont les leurs. Donc, les 3 plus grandes filles sont obligées de travailler en plus de l’école, au risque d’handicaper leurs études ou, même, de devoir les arrêter.

Lorsque l'équipe sociale a connu cette famille, elle a immédiatement décidé de financer les frais de scolarité des cinq enfants et d'aider pour les repas. De la misère... à un métier débute par l'école ! 

Et c'est grâce à votre parrainage que nous pouvons soutenir cette famille, dans la durée, pour que tous les enfants puissent terminer leur scolarité sereinement, sans retourner travailler, et se former à un métier qui leur permettra de sortir définitivement de la misère ! 

La maman de cette famille est seule, elle a fini par divorcer à cause de la violence de son mari qui buvait et se droguait. Elle a 3 enfants à charge : 2 garçons de 12 et 5 ans et une fille de 3 ans. Ils habitent une petite cabane dans un lieu surpeuplé où sévissent drogue, abandons scolaires, jeux d’argent, petit banditisme … La mère est chiffonnière et son aîné avait quitté l’école depuis 3 ans pour l’aider. Les deux plus jeunes les accompagnaient ou restaient seuls à la maison. Le revenu est tout à fait insuffisant puisque la famille n’a que 0,83 $ par personne et par jour … La solution d’urgence de Pour un Sourire d'Enfant a été d'accueillir l'aîné qui a 4 ans de retard dans notre programme de rattrapage scolaire et de mettre les 2 autres dans notre programme de garderie / maternelle, et avec 10,5 kilos de riz par semaine. 

Ces aides sont possibles grâce à votre soutien ! En parrainant un ou plusieurs enfants, vous permettez à des familles vivant dans des situations d'extrême misère de retrouver l'espoir d'un avenir meilleur. Les trois enfants seront accompagnés sur la durée, pour que tous puissent être formés à un métier qui leur permettra de briser le cycle de la pauvreté. 

Grâce au parrainage, cette famille est aidée

Le parrainage, un outil concret pour sortir les enfants de la misère

Parrainer un enfant c'est contribuer à la prise en charge globale de ses besoins et lui permette d'être accompagné, sur la durée, pour sortir de la misère. Cet outil concret est pratique - vous n'avez pas besoin de penser à faire votre don - et souple - vous pouvez ajuster le montant ou arrêter quand vous le souhaitez. Un beau geste d'amour en faveur des enfants pauvres du Cambodge !