Portraits de bénévoles d'Aquitaine :

Portraits de bénévoles d'Aquitaine

Ouessane, Servane et Eléonore, originaires d'Aquitaine, se sont engagées bénévolement à PSE à Phnom-Penh. Elles racontent leur vécu de cette expérience.

Ouessane, de la région bordelaise, étudiante en langues (anglais, chinois) a participé, à Phnom-Penh, comme bénévole au camp d'hiver des écoles de PSE pendant le mois de décembre 2023 (correspondant aux "grandes vacances "au Cambodge). Il s'agit, du matin très tôt jusqu'au soir, de s'occuper des enfants et adolescents afin qu'ils puissent bénéficier de l'environnement bienveillant de PSE et éviter ainsi de se retrouver seuls dans la rue et contraints de travailler dans des conditions indignes. Avec d'autres jeunes venus de France et d'Europe, accompagnés par des jeunes encadrants Khmers et tous tenus par de fortes convictions, elle a été complètement absorbée par l'énergie débordante et la joie des enfants et portée par l'amitié du groupe. Expérience inoubliable qui influencera, sans aucun doute, ses projets de ces prochaines années. 

 

 Servane, bordelaise, a voulu faire une coupure dans sa vie professionnelle et s'est engagée comme bénévole à PSE sur place, à Phnom-Penh. Elle est devenue entre mars et décembre 2022 assistante des professeurs de l'école de langues, ressource très précieuse pour l'équipe pédagogique khmère. De plus, par l'organisation d'activités extra-scolaires elle a permis à de nombreux élèves d'améliorer leur français et de découvrir la culture francophone alors que l'apprentissage de l'anglais et du chinois est largement dominant. Elle a pu connaître de près les parcours difficiles des bénéficiaires de PSE et découvrir la culture khmère. Servane reste marquée par la richesse des liens tissés sur place avec l'équipe et les étudiants. Depuis son retour, elle présente son expérience dans différents collèges et lycées. 

 

  Eléonore est originaire du Pays basque. Après un début de vie professionnelle, elle se lance dans un tour du monde avec en tête de se reconvertir dans l'aide au développement. Elle est persuadée que donner de son temps peut changer une vie. Elle l'a fait avec PSE où elle débute par un mois de bénévolat, puis deux années de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) en tant que Professeure de Marketing, puis enchaîne avec trois années de VSI en tant que Directrice de l'École de Gestion et Vente. Pour elle, "travailler pour PSE, c'est aussi faire partie d'une grande famille". Ensuite, Eléonore poursuivra, pour cinq années supplémentaires, son action dans d'autres ONG d'aide au développement et à l'éducation au Cambodge, aux Philippines et au Liban avant de rentrer en France. Quel engagement extraordinaire qui a permis de changer tant de vies !

 

Témoignage d'Eléonore - AG 2024 de PSE Aquitaine