Chanthouen, le courage dans l'épreuve : Pour un Sourire d'Enfant

Chanthouen, le courage dans l'épreuve

Chanthouen avec sa famille et en train de travailler

Avant la crise, la misère était déjà immense pour les familles. Aujourd'hui, le programme d'aides aux familles de PSE se révèle encore plus crucial.

Chanthoeun est étudiante en Restauration dans notre École d'Hôtellerie et de Tourisme. Elle a une petite sœur et un petit frère.

La crise du Covid-19 impacte durement les revenus de la famille. Depuis la fermeture de l’école, elle participe aux tâches ménagères, travaille avec ses parents, garde sa petite soeur et son petit frère, et les aide à étudier.

Témoignage de Chanthouen

Leakhéna, directrice adjointe de PSE, discute avec une famille aidée par PSE

Les aides aux familles, vitales pour les parents et indispensables pour la scolarisation

« Quand Papy et Mamie [Christian et Marie-France des Pallières] ont démarré l'école, et encore aujourd'hui, les familles ne voulaient pas laisser les grands y aller. Parce que les enfants devaient travailler. » explique Léakhéna, directrice adjointe de PSE au Cambodge. C'est pour cette raison que PSE donne une compensation en riz aux familles les plus pauvres.

Chaque famille a accès à des "programmes supports" en fonction de sa situation et de ses besoins. Soins médicaux, aide ponctuelle au paiement du loyer, relogement suite à incendie ou inondations etc. Une équipe composée d'une trentaine d'assistants sociaux est en lien permanent avec les familles et effectue un bilan personnalisée au moins une fois par an. « A part en cette période de crise du Covid-19 où toutes les écoles sont fermées, le reste du temps, la règle est que ces aides sont automatiquement supprimées si les parents ne laissent pas les enfants aller à l'école ! » précise Léakhéna.

PSE a aussi développé un programme de formations courtes (6 mois) pour les parents, en couture, nettoyage, cuisine et beauté / esthétique, afin de leur faire gagner en autonomie.

 

Pendant la crise, nous distribuons chaque mois des paniers alimentaires à plus de 1 600 familles qui ne peuvent pas s'acheter de quoi manger.

Ensemble continuons d'aider les familles !

1 mois
29€
Soit 10€
Après réduction fiscale

2 mois
58€
Soit 20€
Après réduction fiscale

3 mois
87€
Soit 30€
Après réduction fiscale

4 mois
(jusqu'à la rentrée de septembre)
116€
Soit 39€
Après réduction fiscale

Je fais un don