La lutte et l'engagement de PSE contre la malnutrition

Pour un Sourire d’Enfant lutte contre la malnutrition infantile

Le constat est alarmant : la faim dans le monde ne diminue pas et ce fléau touche principalement les enfants. En effet, 149 millions d’enfants souffrent d’un retard de croissance et 45 millions d’un poids insuffisant. L’enjeu est donc essentiel ! Engagée depuis 25 ans au Cambodge, l’association Pour un Sourire d’Enfant lutte depuis le début de ses actions contre la malnutrition infantile dans le pays.

On donne à manger à une petite fille au centre de nutrition de PSE

Qu'est-ce que la malnutrition ?

La malnutrition est un état pathologique dans lequel il existe un déséquilibre entre les apports nutritionnels et les besoins physiologiques. Les personnes qui souffrent de malnutrition ne reçoivent pas une alimentation équilibrée ni adaptée, tel que défini par les professionnels de santé. En 2020, 9,9% de la population mondiale était en situation de sous-alimentation, dont plus de la moitié en Asie. 

La malnutrition touche particulièrement les bébés et les enfants car leur croissance rapide les rend vulnérables au manque de nourriture ou à une alimentation pas adaptée à leurs besoins importants.
Ce sont notamment plus de 3 millions d'enfants de moins de 5 ans qui meurent encore chaque année dans le monde à cause de la malnutrition.

Ainsi, au Cambodge, Pour un Sourire d'Enfant a identifié parmi les familles prises en charges dans ses programmes, des bébés et jeunes enfants - jusqu'à 5 ans - qui souffrent de malnutrition. C'est pourquoi depuis le début de ses actions, l'association s'est engagée à ce que tous les enfants et leurs familles puissent manger correctement et à leur faim. 

La différence entre malnutrition et sous-nutrition

La sous-nutrition est une forme de malnutrition caractérisée par le manque de nourriture. Les personnes sous-nutris souffrent de la faim. En revanche, la malnutrition est plutôt le fait de ne pas avoir les nutriments et aliments nécessaires pour développer et faire fonctionner son corps et son cerveau. 

Quelles sont les causes et les conséquences de la malnutrition ?

Ses causes

Les conflits, les phénomènes climatiques extrêmes, les fléchissements économiques, les pandémies sont quelques-unes des causes les plus fréquentes de la malnutrition infantile. La pauvreté et les conditions de vie difficiles sont également à l'origine de la faim dans le monde. En effet, le manque de nourriture et l'absence de revenus pour acheter des aliments variés et nécessaires au bon développement des enfants accroissent les risques. Les personnes vivant dans des zones insalubres, couplé avec le manque d'eau ou encore l'absence de soins médicaux, sont également particulièrement vulnérables à la malnutrition. 

Un village de chiffonnier près de Phnom Penh

C'est le cas des familles soutenues par Pour un Sourire d'Enfant. En effet, elles sont parmi les plus pauvres du Cambodge. Elles vivent dans des zones de grande misère, repoussées toujours plus loin en périphérie des grandes villes du pays. Elles vivent dans des petites maisons faites de tôles et de vieilles bâches, n'ayant souvent ni électricité ni eau courante, dans des environnements très dégradés et pollués. Elles tentent de survivre de petites activités sans avenir, aux revenus très faibles et aléatoires, conséquences de leur manque de formation : journaliers à tout faire sur les chantiers de construction, vendeurs de rues, et encore quelques chiffonniers. Ces conditions de vie précaire et la grande pauvreté accroissent considérablement le risque de malnutrition infantile. 

Ses conséquences

La malnutrition impacte particulièrement les enfants et entraîne de graves problèmes de santé : grande maigreur, retard de croissance ou de développement mental, problèmes de concentration ou difficultés à apprendre.

Elle peut aussi laisser des séquelles cérébrales et intellectuelles, parfois irréversibles, notamment pour les enfants de moins de cinq ans. Le corps et le cerveau des plus jeunes ont besoin de nourriture en quantité suffisante et équilibrée pour bien se développer. 

Les enfants qui en souffrent sont plus facilement sujets à des infections et plus facilement malades. Enfin, la malnutrition peut entrainer la mort dans les cas les plus graves. 

Notre lutte contre la malnutrition

Les actions mises en place par Pour un Sourire d'Enfant

Lutter contre la malnutrition est une des grandes causes de Pour un Sourire d'Enfant et son programme de nutrition est parmi les plus importants et le plus ancien. En effet, la première demande des enfants aidés par Christian et Marie-France des Pallières était "un repas par jour".

Aujourd'hui, tous les enfants pris en charge dans les programmes de l'association reçoivent au moins un repas par jour ! Les menus sont préparés en collaboration avec l'équipe médicale pour s'assurer que les besoins nutritionnels des enfants et des jeunes sont respectés. 

Une petite fille à la cantine de Pour un Sourire d'Enfant
Des enfants se servent à la cantine de Pour un Sourire d'Enfant

Un dépistage chez les enfants de moins de cinq ans a été réalisé et un taux de malnutrition encore élevé a été trouvé. C'est pourquoi nous avons adapté notre programme de nutrition pour protéger les plus petits de souffrir de la faim.

Dans le centre de nutrition de PSE, des bébés malnutris sont pris en charge. Ils reçoivent chaque jour trois repas équilibrés. Les plus fragiles ou ceux dont les parents ne peuvent pas prendre soin d'eux correctement sont pris en charge toute la journée dans le service de PMI de PSE. Du lait en poudre est également distribué aux mères qui ne peuvent pas allaiter. 

Les enfants des garderies-maternelles sont pesés et mesurés

Dans les garderies-maternelles de PSE, situées dans les quartiers pauvres en périphérie de Phnom Penh, des enfants ont également été identifiés comme malnutris. Un soutien alimentaire spécifique auprès de ces jeunes enfants a donc été mis en place. Le service PMI les suit avec une grande attention : contrôle régulier de l'évolution de l'IMC des enfants tout au long de l'année par exemple. 

Le service médical apporte un précieux soutien à la lutte contre la malnutrition en apportant son expertise et en offrant un suivi personnalisé aux enfants qui le nécessitent. 

Le programme de lutte contre la malnutrition est essentiel pour réduire la mortalité infantile et sortir les enfants de la malnutrition et de la misère !

Comment agir contre la malnutrition ? 

Parrainer un enfant

Parrainer un enfant avec Pour un Sourire d'Enfant c'est contribuer à la prise en charge globale de tous ses besoins, y compris en nourriture et soins. Le parrainage est l'assurance que nous pouvons accompagner les enfants les plus pauvres du Cambodge jusqu'à leur insertion dans la vie active, grâce à des programmes d'éducation. Mais nous savons bien que les enfants ne peuvent pas apprendre le ventre vide. Alors s'assurer que tous mangent correctement et à leur faim est indispensable. De même, c'est grâce à votre parrainage que nous pouvons garantir aux plus petits un suivi médical personnalisé pour lutter contre les risques de malnutrition infantile. 

En savoir plus sur le parrainage     Parrainer un enfant

Un petit garçon en train de manger au centre de nutrition de Pour un Sourire d'Enfant

Faire un don

Vos dons sont précieux pour nous aider à lutter contre la malnutrition ! 

Par exemple : 

  • 40€ = un repas quotidien pour 20 enfants pendant une semaine d'école
  • 70€ = 7 journées d'accueil pour un tout petit à la PMI

En savoir plus sur les dons à PSE     Je fais un don

FAQ

  • Comment diagnostiquer la malnutrition ? 

Les professionnels de santé réalisent un examen clinique en utilisant des mesures physiques comme indicateur pour poser leur diagnostic : rapport poids-taille, rapport taille-âge, rapport poids-âge, mesure du périmètre du bras... Ils peuvent aussi mener une enquête sur la consommation alimentaire de l'enfant : ses habitudes alimentaires, les quantités mangées, la disponibilité de la nourriture au sein du foyer... 

Tous ces indicateurs permettent aux professionnels de santé de déterminer si un enfant est en situation de malnutrition. 

  • Quelles sont les formes de la malnutrition ? 

La malnutrition peut se traduire par la dénutrition (retard de croissance, insuffisance de poids) ou par des carences. Elle peut également être chronique ou aigüe.

  • Quels sont les dangers de la malnutrition pour les enfants ? 

Les enfants sont particulièrement vulnérables et fragiles les 1000 premiers jours de vie. L'impact d'un manque de nourriture ou de nutriments de base peuvent être terrible et entraîner des séquelles physiques et mentales parfois irréversibles. Cela peut aussi avoir pour conséquences des pathologies chroniques ou, dans les cas les plus sévères, entraîner la mort des enfants. 

  • Comment lutter contre la malnutrition ?

La lutte contre la malnutrition passe en premier lieu par le dépistage précoce des enfants. Leur prise en charge, ainsi que celle des femmes enceintes et des mères de jeunes enfants est également nécessaire. Des programmes de prévention et de sensibilisation sont également un des moyens à mettre en place pour assurer une meilleure nutrition des populations. 

  • Comment soigner la malnutrition chez l'enfant ? 

Afin de soigner la malnutrition chez l'enfant, un soutien alimentaire doit être mis en place : à travers les mères allaitantes, par la distribution de lait infantile ou encore par des distributions de repas quotidiens pour les enfants. Il doit être couplé avec un suivi médical régulier pour mesurer les évolutions.