Yannick : son engagement pour les jeunes de PSE : Pour un Sourire d'Enfant

Yannick : son engagement pour les jeunes de PSE

Yannick Dupont avec Lenoun, un jeune diplômé de PSE

Depuis 2011, Yannick part chaque année à PSE au Cambodge pour des missions auprès de l’école des métiers du bâtiment, une expérience forte et bouleversante.

La première mission au Cambodge

« En 2011, alors que je venais de vendre mon entreprise et de prendre ma retraite, le directeur du centre de formation dans lequel je donnais des cours, me contacte pour une mission de remplacement à l'école des métiers du bâtiment de PSE au Cambodge » se souvient Yannick. « A l'époque, je ne connaissais ni l'association, ni l'Asie du Sud-Est. Alors je me suis renseigné, j'ai rencontré les membres de l'association locale PSE Loire-Océan et j'en ai beaucoup discuté avec ma femme. Un mois plus tard, on partait tous les deux pour 15 jours à Phnom Penh ! » s'exclame-t-il.

En 2002, PSE crée l'Institut de Formation Professionnelle après s'être rendue compte que le niveau Brevet ne suffisait pas aux jeunes pour trouver un métier qualifié et correctement rémunéré. Pour leur permettre de sortir définitivement de la misère, PSE les forme à un métiers grâce à ses quatre écoles de formation professionnelle, dont celle dédiée aux métiers du bâtiment, qui propose trois filières de formation : Electricité, Plomberie et climatisation et Maintenance polyvalente des bâtiments. Pour offrir la meilleure école pour les plus pauvres, l'association s'entoure de références européennes, dont des CFA en France pour la formation aux métiers du bâtiment. 

La première mission de Yannick au Cambodge est une révélation. « Après seulement quelques jours sur place, j'espérais déjà pouvoir revenir à PSE pour continuer ma mission auprès des jeunes » se rappelle Yannick. « J'ai d'ailleurs regretté de n'être parti que quinze jours, c'est passé à une vitesse folle ! Alors quelques mois après, je suis reparti. Et depuis dix ans, je vais à PSE au Cambodge une à deux fois par an ! »

Des projets entre France et Cambodge pour améliorer la formation aux métiers du bâtiment

« En 2011, l'école des métiers du bâtiment attirait peu les jeunes. Mais en dix ans seulement, il y a eu de gros progrès ! Tout le monde y a mis de la bonne volonté pour faire en sorte d'améliorer la formation. Les formateurs ont beaucoup progressé par exemple » explique Yannick. Ainsi, en 2019-2020, la formation a attiré 120 jeunes issus des familles les plus pauvres du Cambodge. 

« En 10 ans, j'ai eu la chance de pouvoir monter plusieurs projets : aussi bien permettre à des jeunes français de venir au Cambodge, que d'accueillir des formateurs de l'école en France pour qu'ils poursuivent leur formation » explique-t-il. En 2013, 13 peintres français sont venus dessiner la fresque de l'internat. En 2016, 9 jeunes en formation Bac professionnel climatisation sont venus installer la climatisation du bâtiment de l'école de gestion et vente de PSE. En 2018, des maçons et plombiers français sont venus à PSE pour rénover la maison des volontaires. « Tous ces jeunes français que j'ai emmené à PSE ont été très touchés par l'association et ils voulaient vraiment passer le maximum de temps avec les jeunes de l'école » témoigne Yannick. 

En 2018, un formateur de PSE est venu en France pour deux semaines pour continuer à se former. C'est Yannick qui s'est occupé de lui pendant son séjour en France, un moment très émouvant pour lui. « J'ai été très heureux de l'accueillir et de le guider pendant son séjour en France » dit-il avec un grand sourire. 

Yannick entouré de jeunes français et d'étudiants cambodgiens à PSE à Phnom Penh

Des rencontres qui marquent

« Je suis très fier de voir que ces jeunes, issus de la grande pauvreté au Cambodge, sont aujourd'hui des adultes épanouis, qui ont un travail avec un salaire correct » explique Yannick.

Au cours de ses nombreuses missions à PSE, il a rencontré beaucoup de jeunes, aujourd'hui diplômés et épanouis. Une de ses rencontres l'a profondément marqué : celle avec Lenoun. « Je suis toujours en contact avec lui ! Le jour où il se mariera, je serai avec lui » dit Yannick. « Il a grandi dans la misère et subissait des maltraitances dans sa famille. Grâce à PSE, il a pu aller à l'école et se former à un métier. On s'est rencontré quand il était élève à l'école des métiers du bâtiment. Il voulait toujours rester le soir pour continuer à apprendre ! Je me souviens aussi de son émotion quand il a obtenu son diplôme et quitté PSE. Aujourd'hui, il a créé son entreprise et embauche des diplômés de PSE ! J'y suis allé l'année dernière, c'était très beau à voir ».

« Je vais à Phnom Penh au moins 3 semaines par mission, 2 fois par an. Je fais vraiment de belles rencontres là-bas ! Tous ont marqué ma vie, et ça me fait drôle de me dire que moi aussi, j'ai pu marquer la leur » se confie Yannick. « Les gens vont et viennent mais à chaque fois j'ai créé des liens très forts, aussi bien avec les élèves que les formateurs ou que Marie-France des Pallières ou Leakhéna. On s'aperçoit très vite que PSE, c'est une grande famille ! » 

Yannick avec les jeunes de l’école Sanitaire Climatisation lors d'un moment de détente
Un groupe d’anciens étudiants de l’école Sanitaire venus présenter leurs parcours aux étudiants
Le groupe en formation Sanitaire Climatisation après l’intervention de Pisey une ancienne de PSE

Un engagement qui perdure en France

« En rentrant de ma première mission, je savais que je voulais aider, même depuis la France » se souvient Yannick. « Avec ma femme, on se demandait ce qu'on pouvait faire. On s'est impliqué dans l'antenne PSE Loire Océan et nous avons eu l'idée d'organiser une compétition de golf au profit de PSE. Cette année, nous fêtons la 10e édition ! »

« Ce que fait PSE est incroyable ! Et même si notre contribution n'est qu'une goutte d'eau par rapport à l'action de Christian et Marie-France, quelle fierté d'aider les enfants à sortir de la misère pour devenir des professionnels qualifiés » conclut Yannick, avec émotion. 

S'engager avec PSE en faveur des enfants du Cambodge ! 

Envie de donner du sens à votre temps libre de manière ponctuelle ou régulière ? Venez vivre une expérience riche à nos côtés ! Rejoignez des équipes dynamiques et conviviales tout en ayant un impact direct en faveur des enfants pauvres du Cambodge !

Je découvre le bénévolat à PSE     En savoir plus sur l'antenne PSE Loire-Océan